PARRAINEZ Nicolas DUPONT-AIGNAN !!!

12 mars 2007

PARRAINEZ Nicolas DUPONT-AIGNAN !!! dans Non classé nicolas-dupont-aignan-01

A l’heure qu’il est, NDA n’a toujours pas réuni ses signatures, alors qu’il est près du but ! Je lance un appel, un cri, pour que NDA puisse se présenter ! Corinne Lepage s’est désistée, NDA demeure inébranlable, courageux, tenace : il a des qualités certaines ! Il doit parler aux Français ! A tous ceux qui liront ce blog, je vous demanderai de contacter votre maire si ce n’est déjà fait pour le supplier de faire vivre notre république en acceptant de parrainer une voix gaulliste et républicaine, seule à même de résoudre les problèmes immenses de notre pays !

VITE ! Il est urgent de parrainer NDA !

DEBOUT LA REPUBLIQUE !

9 mars 2007

 

 

 DEBOUT LA REPUBLIQUE ! dans Non classé dlr

NDA dispose d’un mouvement désormais affranchi de l’UMP. Ce parti rassemble 10000 militants, soit plus que les Verts !! DEBOUT LA REPUBLIQUE lance une grande campagne d’adhésion et de soutien à Nicolas Dupont-Aignan ! Si vous refusez les grands partis de la frime et du fric, si vous croyez en la France, sans pour autant sombrer dans un nationalisme passéiste et extrémiste, si vous croyez encore en la force du débat d’idées, si vous pensez que la France c’est la République, si la devise « Liberté, Egalité, Fraternité » vous semble encore d’actualité, DEBOUT LA REPUBLIQUE est votre mouvement ! Le mouvement pour reconstruire la France ! Le mouvement d’une « certaine idée de la France » !

http://www.debout-la-republique.fr/

 

Mise au point sur le gaullisme : NDA, seul gaulliste en 2007 ?

9 mars 2007

 

 Mise au point sur le gaullisme : NDA, seul gaulliste en 2007 ? dans Non classé 200      20070129.FIG000000347_23203_1 dans Non classé

Le gaullisme… Tous les journalistes demandent à NDA ce que signifie « être gaulliste » aujourd’hui… Comme si on demande à Laguiller la légitimité de son trotskisme en 2007 (alors qu’elle est candidate et qu’elle fait partie des meubles), comme si on demande à un chrétien « quoi, vous soutenez un type mort il y a 2000 ans ?? ». Faut arrêter le délire !! NDA n’a pas envie de cloner de Gaulle !!! Mais il retire des enseignements simples du Général :

- esprit de résistance (y compris à la connerie, « vaste programme » aurait dit le Général !)

- Europe des patries

- une économie libérale humaniste (oui oui, c’est possible !)

- un esprit de rassemblement national

- une hauteur de vue qui permet de penser à la France de dans 20 ans et pas au prochain sondage !

Evidemment, beaucoup crient au ringardisme : c’est tellement mieux de regarder TF1 e se gavant de programmes débiles, c’est tellement mieux de promettre tout à tout le monde, de verser sa larme face aux démunis… NDA privilégie une voie juste et exigeante, la seule possible aujourd’hui.

De nombreux Français, j’en suis sûr, gagneraient à connaître les propositions de NDA !

Mais je laisse parler NDA qui écrivait ceci il y a quelques mois :

 

Gaullisme : assez d’imposture !

Par Nicolas Dupont-Aignan, vendredi 10 novembre 2006

Hier je suis allé avec un groupe de jeunes me recueillir sur la tombe du Général de Gaulle à

Colombey-les-deux-Eglises. Comme chaque année, le 9 novembre, les élus de Debout la

République rendent hommage à l’oeuvre gigantesque du libérateur de la France.

Il est sûr que la polémique entre Nicolas Sarkozy et les chiraquiens sur le gaullisme

n’améliore pas l’image de ceux qui veulent tout simplement tirer les leçons de l’oeuvre du

Général. On ne peut avoir qu’un haut le coeur quand on voit tous ceux qui ont abandonné les

principes gaulliens instrumentaliser le Général de Gaulle pour leur carrière politique.

Personne n’est obligé d’être gaulliste mais, de grâce, qu’ils arrêtent de prendre les Français

pour des imbéciles en leur faisant croire que tout est dans tout et que le Général de Gaulle

aurait cautionné la dérive que connaît aujourd’hui notre pays.

Ainsi, Nicolas Sarkozy ne manque pas de culot pour expliquer que le Général de Gaulle était

l’homme des ruptures, donc de la sienne. Il a raison d’affirmer qu’il était anticonformiste mais

la rupture façon droite américaine proposée par Nicolas Sarkozy est aux antipodes sur quatre

points principaux de la pensée gaulliste.

Sur la Nation et l’Europe, Nicolas Sarkozy propose de faire revoter après 2007 une mini

constitution européenne par le Parlement et a toujours indiqué sa méfiance envers la

procédure référendaire. Le Général de Gaulle, de son côté, a toujours opté pour une Europe

des Nations parce qu’il considérait que la supranationalité signait la mort du droit du peuple à

disposer de lui-même et donc de la démocratie. Il a toujours prôné la consultation du peuple

sur les questions essentielles.

Sur la politique étrangère et de défense, Nicolas Sarkozy est allé dénoncer devant Georges

Bush « l’arrogance » française lors de la crise irakienne et s’accommode du retour dans

l’OTAN de nos forces armées ! Le Général de Gaulle, bien évidemment, a démontré toute sa

vie qu’il était attaché à l’indépendance de la France et s’est fait l’avocat d’un monde

multipolaire. Il ajoutait même « parce qu’elle est championne de l’indépendance des Nations

contre toute hégémonie ».

Sur la politique économique, Nicolas Sarkozy se fait l’avocat d’une rupture neo-libérale. Le

Général de Gaulle a dénoncé autant le communisme que le capitalisme sauvage et a toujours

cherché à promouvoir une économie de marché respectueuse de la dignité de l’homme et de

l’intérêt supérieur de la Nation. C’est tout le sens de son projet d’économie participative.

Enfin, sur la vision de la République, Nicolas Sarkozy prône une République à l’anglosaxonne

où les communautés et la religion jouent un rôle primordial. Il veut ainsi revoir la Loi

de 1905 sur la laïcité et a toujours prôné une régionalisation forte. Le Général de Gaulle, bien

évidemment, privilégiait une République unitaire avec un Etat fort même s’il laissait la place

à la nécessaire modernisation des régions.

Il va de soi que le gaullisme ne doit pas être une nostalgie ni un dogme. Personne ne peut se

l’approprier. Moi, pas plus qu’un autre ! Pour autant, chacun peut, pour préparer l’avenir du

pays, s’appuyer sur quelques repères qui correspondent au-delà même de l’épopée gaullienne

à notre tradition nationale et républicaine.

Assez d’imposture !

URGENT : il FAUT parrainer NDA, seul candidat gaulliste et libre pour une France libre !

9 mars 2007

URGENT : il FAUT parrainer NDA, seul candidat gaulliste et libre pour une France libre ! dans Non classé nicolas-dupont-aignan  NDA inquiet : à l’heure qu’il est, NDA n’a toujours pas ses signatures pour présenter devant le peuple français sa vision de la France. Son absence du débat présidentiel serait très grave pour notre démocratie. Il est légitime que de grands courants de pensée puissent s’exprimer lors du 1er tour. René Rémond, le sociologue et politologue a bien montré qu’il y a avait 3 droites en France :

- la droite gaulliste : DUPONT-AIGNAN la représente. Habile compromis entre Philippe Séguin et Jean-Pierre Chevènement. Gaullisme social. Pour une Europe des projets à la carte, des nations libres et des peuples. En aucun cas un repli frileux comme celui que proposent les extrêmes.

- la droite démocrate-chrétienne : BAYROU, héritier de Lecanuet (qui avait mis en ballottage de Gaulle en 65 !!). Pour une Europe forte et une VIe République.

- le droite libérale : SARKOZY, équivalent français de Bush, Berlusconi ou Aznar. Met en avant la valeur « travail », mais propose des aspects anti-démocratiques et anti-républicains : faire revoter une mini Constitution européenne par le Parlement, sans consulter le peuple français (ce qui prouve en soi que Sarkozy n’est pas gaulliste) ; la discrimination positive (anticonstitutionnelle : la France doit rester une et indivisible).

2 candidats sont certains d’aller s’exprimer devant les Français (Bayrou et Sarkozy). Mais le seul candidat gaulliste, dont le mouvement, DEBOUT LA REPUBLIQUE, compte 10000 militants, soit plus que les Verts, serait absent du 1er tour ????? Ce serait une aberration !

MOBILISONS-NOUS POUR QUE LE CANDIDAT GAULLISTE ET REPUBLICAIN PUISSE PARLER AUX FRANCAIS ! PARRAINEZ NDA !!!!

Blogs amis

9 mars 2007

Voici quelques liens amis indispensables !

 

http://dljlorraine.over-blog.com/ : les jeunes de Lorraine avec NDA ! (merci à Jérôme T. !)

 

http://www.ndatv.info/ : site exceptionnel pour voir et entendre Nicolas Dupont-Aignan

 

Faites vivre la démocratie !! APPEL URGENT A LA MOBILISATION DE TOUS LES MAIRES !

9 mars 2007

 Plaidoyer de Nicolas Dupont-Aignan contre l'entrée de la Turquie et la constitution européenne

 

Pour tout parrainage, prière de s’adresser à la permanence de Nicolas Dupont-Aignan, à Yerres :

 

BP 18 91330 YERRES

01 69 49 17 37

 

 

 

9 mars 2007

 dans Non classé 129379181044  Nous avons besoin de tous les Français pour en finir avec ce système absurde où les grandes idées sont exclues de l’élection présidentielle ! Comme nous, vous en avez assez des promesses jamais tenues, comme nous, vous en avez assez des sondages qui vous dictent ce que vous allez voter, comme nous, vous voulez que la France ait encore un sens dans le monde dangereux et instable d’aujourd’hui ! Alors, c’est que vous êtes des citoyens libres, capables de résister à la pensée unique ! Cette liberté, vous la trouverez chez Nicolas DUPONT-AIGNAN ! Allez voir votre maire et demandez-lui de faire vivre la démocratie ! Demandez de parrainer Nicolas Dupont-Aignan ! Il y a urgence !!!

LES MILITANTS DE DEBOUT LA REPUBLIQUE

Une révolution du bon sens en 2007, c’est possible ! Avec NDA !

9 mars 2007

Si je devais prendre un phrase pour résumer ma démarche, il faut en 2007 faire la révolution du bon sens. Révolution car le système est carbonisé. Du bon sens car nos compatriotes veulent du solide, du sérieux, pas de démagogie et le retour aux valeurs fondatrices de notre République.

NICOLAS DUPONT-AIGNAN

Indispensable ! LE SITE DE NDA !!

9 mars 2007

Pour de plus amples renseignements sur le projet de NDA, rendez-vous sur son site ! Le grand mérite de ce blog est qu’il propose une possibilité à tout le monde de donner son avis sans censure ni filtrage, parce que la démocratie c’est d’abord la liberté d’expression ! Il faut contourner les grands médias traditionnels et s’exprimer ! Vive la République !

http://www.nda2007.fr/

9 mars 2007

Qui est Nicolas Dupont-Aignan ?

Le 13 janvier 2007, Nicolas Dupont-Aignan quittait l’UMP à la suite de désaccords de fond. Déclaré candidat à la présidentielle depuis octobre 2005, il a lancé sa campagne début décembre 2006. Il a répondu à vos questions en direct sur L’Internaute.
  Envoyer à un ami | Imprimer cet article  

Un ancien UMP très critique

 dans Non classé nicolas-dupont-aignan
Nicolas Dupont-Aignan © Studio Verdier

« Mon départ de l’UMP n’est que la suite logique de ma candidature à l’élection présidentielle, qui elle-même s’explique par des divergences de fond avec le projet de Nicolas Sarkozy et avec la manière partisane dont il conçoit sa candidature à l’élection présidentielle. » (Nicolas Dupont-Aignan, le 17 janvier sur son blog.)

Le député de l’Essone aurait pris la décision de quitter l’UMP après s’être vu refuser de prendre la parole lors du Congrès de l’UMP, le 14 janvier 2007. Une démission qui fait suite à de nombreux actes de « dissidence » au sein du parti.

La course à la présidentielle

Aujourd’hui, Nicolas Dupont-Aignan mène sa campagne sur le slogan « Français, reprenez le pouvoir ! ». Un projet « gaulliste et républicain », grâce auquel il souhaite incarner un autre choix que « la gauche-bobo, l’extrême-gauche, le candidat conservateur et libéral Nicolas Sarkozy et l’extrême-droite« . Le candidat du mouvement « Debout la République » avait, mi-janvier, recueilli 375 promesses de signatures d’élus locaux.

 

Ses idées : gaulliste, républicain, souverainiste

  • Quelques grandes dates
  • 1961 : naissance à Paris
  • 1989 : diplômé de l’ENA
  • 1995 : élu maire d’Yerres à 34 ans
  • 1997 : élu député de l’Essone
  • 1999 : fondation de l’association « Debout la République »
  • 2002 : 1ère présentation à la présidence de l’UMP
  • 2005 : campagne du « non » au référendum sur la Traité constituionnel européen
  • 2006 : en octobre, se déclare candidat à la présidentielle de 2007
  • janvier 2007 : démission de l’UMP

Contre le libéralisme, il défend ainsi une « fraternité économique » dans la lignée du « gaullisme social » : « TVA sociale », exonération de l’ISF pour les entreprises investissant dans les pôles de compétitivité, obligation d’un quota d’achat à des firmes française pour les établissements publics, transformation du RMI en « RMActivité »…

Il rejette le communautarisme religieux, la discrimination positive et le droit de vote des étrangers au nom de « l’unité de la République ». Il se prononce pour une « immigration zéro » avec « la suspension du regroupement familial et le conditionnement du droit au séjour ». Il défend une « école du mérite » avec la réintroduction de 15h hebdomadaires d’apprentissage du français, « l’application à 100 % des décisions de justice » ou encore le durcissement des peines pour les multirécidivistes.

En ce qui concerne l’Europe, Nicolas Dupont-Aignan a manifesté, dès 1999, sa différence en s’opposant au traité d’Amsterdam. La même année, il a fondé le mouvement souverainiste « Debout la République », qui revendique aujourd’hui 5 000 adhérents, dans 400 clubs locaux. En 2005, avec le slogan « J’aime l’Europe, je vote NON », il défend un « non gaulliste » en référendum du 29 mai sur la Constitution européenne, contre la majorité de l’UMP.

Sa position sur l’Europe, ses soutiens, sa campagne pour la présidentielle, sa démission de l’UMP, l’association « Debout la République »… Il a répondu à vos questions en direct sur L’Internaute.

» En savoir plus : son blog de campagne et le site de « Debout la République »

12